Informatique et choix responsables

Posté le 22 Avril 2020 · 7 minutes de lecture

Chaque année, c’est le même capharnaüm. Des salons dédiés IT, démonstrations des construceturs pour faire mousser la populace: CES, MWC, etc. Des salons où une foule de journalistes sont invité·e·s pour tester les nouvelles machines, écrire sur la magnificence de ce nouvel ordinateur avec l’écran sur le clavier ou sur le fait que les ordinateurs n’ont plus de bordures et la webcam sous une touche du clavier.

Toi aussi, ça te semble démesuré ? Pourtant, il y a énormément de personnes qui changent de téléphone tous les ans (tu verras, je ne suis pas innocente non plus), de téléviseurs, montres, etc, parce que, je cite:

Aujourd’hui, il y a mieux.

Alors, j’aimerais te parler d’un truc. Ça peut te sembler bête, mais il existe des alternatives. Tout comme nous ne sommes pas obligé·e·s d’acheter nos vêtements neufs: le reconditionné. C’est bon, ne fuis pas. On va voir la différence entre reconditionné et occasion.

Le reconditonnement

L’année passée, mon ordinateur qui avait 18 mois est tombé un mercredi de juillet, du jour au lendemain. La carte mère était morte. Le prix d’une carte mère neuve équivaut à celui d’un petit ordinateur. Alors, oui Michelle, tu peux en acheter un nouveau. Va voir sur le site de la FNAC ou de LDLC. Les prix sont affolants. Et je ne parlerai pas des charlatants dans les magasins qui vont te vendre quelque chose dont tu n’as pas besoin si tu ne lui prouves pas que tu y connais plus que lui — et c’est par expérience que je dis ça.

Donc ce mercredi, j’ai regardé un peu sur les Internets les différents prix pour des ordinateurs correspondants à mon besoin. 1200. 1400. 1700€ ? Je donne déjà mes plaquettes, ils ont pas besoin d’un rein (fais le, c’est utile… surtout en cette sombre période). Ensuite, je me suis rappelée d’un site (belge): Media Monster. C’est une petite boite qui reprend les ordinateurs dont les entreprises se débarrassent quand iels estiment que ceux-ci ne sont plus assez performants. Que du matérial pro: Dell, Thinkpad, etc. Je file visiter la boutique parce que le site n’est pas forcément à jour et je vois cet ordinateur qui deviendra mien quelques heures plus tard. Seule requête de ma part: mettre un SSD de plus grande capacité.

Au final, un laptop équivalent à 1800€ neuf à la FNAC m’est revenu à 800€ et il en est de même pour l’ordinateur de Can you trust.

Il faut remettre une chose au clair: le reconditonnement, ce sont des entreprises qui se séparent de plusieurs machines, souvent par dizaines, parce qu’elles ont été amorties et qu’elles peuvent acheter la gamme au dessus pour leurs employé·e·s. Si madame Michu avait vendu son ordinateur, tu l’aurais retrouvé sur leboncoin.fr ou dans une boutique physique de seconde main. Les boutiques de matériel informatique reconditonnés ne vendent pas d’ordinateur de seconde main. Il y a une différence notable entre les deux: le reconditonnement c’est la réparation totale de la machine si elle a des défauts. La seconde main, c’est revendre un outil tel qu’il est arrivé. En France, il existe Kiatoo à Paris ou le site internet plusdepc.com. Il y a aussi LMCO Production qui vend du matérial informatique reconditionné, tu peux lire un article à ce propos sur son blog, merci à lui.

Peut-être pourrais-tu te renseigner la prochaine fois que ton ordinateur meurt ?

L’informatique grand public est une source énorme de pollution. Nos machines sont construites par le sang de mineurs en Afrique, elles contiennent des matériaux rares, probablement construits par des mains d’enfants par certains constructeurs… surtout les moins chers.

Parlons smartphone. Oui, les achats fairtrades existent aussi dans ce domaine. Enfin, il n’y a qu’un seul constructeur. Mais ça existe.

Fairphone: le smartphone équitable

J’ai eu beaucoup de téléphones. Une honte, vraiment. Au total, j’ai eu 7 smartphones. Autant de ressources gaspillées par caprice la plupart du temps, rarement par vraie nécessité. La seule fois où j’ai changé de téléphone, c’est quand la batterie gonflait à vue d’œil.

La surconsommation je connais, peut-être que toi aussi. Ensuite, je me suis faite voler mon téléphone. À deux doigts de racheter un téléphone, un autre Xiaomi, j’ai été chez un opérateur pour une nouvelle carte sim et j’ai vu le téléphone que je souhaitais depuis plusieurs années, trop cher: Fairphone 3. J’étais partie acheter un Xiaomi, un autre GSM pas très éthique.

Il y a eu une réflexion qui m’a traversée l’esprit quand je l’ai vu, le téléphone et son prix.

Pourquoi est-il si cher ? Alors qu’un Xiaomi, plus performant dans tous les sens, est moins cher ?

Réponse ? La main d’œuvre. Ni plus, ni moins.

Alors oui, le Fairphone n’est carrément pas pour toutes les bourses. Je te le dis sincèrement, ce truc coûte un rein. Par contre, rien n’est soudé, tout est changeable: les composants sont en vente sur le site du fabricant. Bien sûr, il reste le marché du reconditionné. C’est toujours mieux d’offrir un nouvelle vie à un téléphone qui suffira à ton utilisation qu’un flagship sur lequel tu n’utiliseras pas 20% de sa puissance.

Avant de clôturer cet article, j’aimerais rappeler une chose. Une chose que, souvent, les personnes ne respectent pas.

Jette ça au bon endroit

  • Les batteries, ça va dans les poubelles à pile.
  • Un ordinateur, ça se recycle. Ça ne va pas dans la rue ni dans les containeurs.
  • Un smartphone, ça se recycle aussi.

Donc, la prochaine fois que tu devras jeter quelque chose qui contient un polluant, c’est-à-dire tout ce qui contient une batterie, tu le donnes à ton magasin d’informatique préféré pour qu’iels s’en occupent correctement.

Personne jetant une bouteille dans la poubelle appropriée




Psst! Si tu as aimé l'article, n'hésite pas à me laisser un petit commentaire. 🤗