Rofi

Le lanceur d'application alternatif à dmenu

Posté le 1 Mai 2020 · 3 minutes de lecture

Nouvel article autour d’un outil GNU/Linux. Faites attention, cela pourrait devenir une habitude. 😁 Aujourd’hui, on voit quoi ? Et bien simplement le lanceur d’application rofi que voici:

Démonstration de Rofi

Comme tu peux le deviner, il s’agit d’un lanceur d’application, comme dmenu.

Voilà, j’espère que tu es content·e et que tu as aimé l’article.

Bien sûr, on ne va pas s’arrêter là !

Déjà, on va commencer par l’installer. Lis jusqu’au bout tu peux voir deux ou trois trucs cools.

1
sudo apt install rofi

Bon… ok. C’est tout ? Fondamentalement, oui. Pour le lancer graphiquement, tu peux faire un alt-f2 sur ton système (GNOME, LXDE, etc) et exécuter cette commande: rofi -show run. La fenêtre que je t’ai montré plus haut apparaît et tu peux taper au clavier le logiciel que tu voudras ouvrir.

Mais attends ! Ce n’est pas qu’un lanceur d’application. Tu peux faire plein de choses avec.

SSH

Avec rofi -show ssh, tu vas voir toutes les connexions SSH que tu as dans ton ~/.ssh/config, lorsque tu cliques sur une des connexions, un terminal va s’ouvrir directement sur le shell distant. Il se base également sur l’historique, donc si tu supprimes une entrée de ton fichier de configuration, elle y sera toujours.

Oui, moi aussi j’ai hurlé la première fois. C’est tout blanc, ça casse la rétine. Pour remédier à ça, c’est simple:

1
echo "rofi.terminal: kitty" >> ~/.config/rofi/config

Remplace kitty par ton terminal habituel. Tu peux relancer et voilà, c’est fait. 🎊

Sélection d’applications ouvertes

Depuis des années je dis qu’il n’y a rien de mieux que le clavier. Le Alt+tab, c’est mon meilleur pote… sauf quand j’ai 40 applications ouvertes et que je me perds dans ce menu qui s’inverse à chaque ouverte. Coucou GNOME. 😡

Avec Rofi, tu peux lancer rofi -show window et le même menu se lancera. À toi maintenant de taper le nom de ton application et c’est bon. C’est simple et infiniment plus rapide que naviguer dans sélecteur d’application Altabien (je viens de l’inventé, rigole pas stp).

Ma configuration

Pour finir, voici ma configuration pour lancer Rofi. Tu peux adapter les commandes exécutées à ton environnement ou WM.

1
2
3
4
5
6
7
set $menu rofi -show run 
set $ssh rofi -show ssh
set $emoji rofi -show emoji -modi emoji

bindsym $mod+d exec $menu
bindsym $mod+Shift+d exec $emoji
bindsym $mod+Ctrl+d exec $ssh

Voilà. Cet article est à présent terminé, pour de vrai. N’hésite pas à consulter la documentation de Rofi pour en savoir plus sur ce logiciel.

J’espère que j’ai pu te faire découvrir un truc cool, si c’est le cas, hésite pas à m’en faire part dans les commentaires.

Bonus: des émojis !

Alors personnellement, j’aime les émojis. Certain·e·s diront que j’en utilise à outrance mais ils sont tellement choupis. Par défaut, Rofi ne comporte pas de sélecteur d’émojies, mais pas de soucis: un développeur du pseudo de Mange a réalisé un module exprès pour ça. Tu peux suivre la documentation du projet, elle est bien. En plus, wl-clipboard fonctionne bien avec Wayland, aucun soucis là dessus.

Si tu tournes sur Debian ou Debian-based, installe bien rofi-dev pour pouvoir compilé le module.

Capture d'écran de Rofi-Emoji




Psst! Si tu as aimé l'article, n'hésite pas à me laisser un petit commentaire. 🤗